Grèce : le Qatar va investir un milliard d’euros via un fonds d’investissement

Alors que la Grèce entre dans sa sixième année de récession, le Qatar et la Grèce vont investir chacun un milliard d’euros dans un fonds d’investissement commun.

Après avoir investi un milliard d’euros en Italie il quelques mois, le Qatar remet le couvert en Grèce. Le richissime Etat gazier va investir la même somme dans des PME grecques, via un fonds d’investissement commun avec la Grèce, en pleine récession, a annoncé le Premier ministre qatari, Cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani, cité par l’agence officielle QNA. Ce dernier a précisé que le Qatar et la Grèce investiraient chacun un milliard d’euros (1,34 milliard de dollars) dans ce fonds, lors d’une conférence de presse avec son homologue grec Antonis Samaras à Doha mardi soir. « Nous voulons rééditer l’accord conclu avec l’Italie mi-novembre ( “IQ Made in Italy Venture” ) pour la constitution d’un fonds d’investissement doté de deux milliards d’euros, partagés à égalité entre les deux pays », a-t-il dit.

La constitution du fonds s’inscrit dans le cadre d’une série d’accords de coopération signés mardi à Doha entre le Qatar et la Grèce, laquelle entre dans sa sixième année de récession. Le Premier ministre du Qatar a indiqué que les deux pays avaient « discuté de plusieurs projets concernant les routes, l’électricité, l’énergie et le tourisme ».

Le Qatar, déjà investisseur en Grèce

Le Qatar et la Grèce avaient signé en 2010 un accord-cadre pour faciliter les investissements. En octobre 2011, le fonds souverain Qatar Holdings avait investi plus de 750 millions de dollars dans deux mines d’or en Grèce et une participation de 9,9% dans le groupe European Goldfields qui exploite les gisements. Le mois précédent, le fonds souverain Qatar Holdings avait investi 500 millions d’euros dans le secteur bancaire grec en permettant la fusion de la deuxième et troisième banque du pays Alpha et Eurobank.

Les Echos

Commentaires (5)

  1. “En octobre 2011, le fonds souverain Qatar Holdings avait investi plus de 750 millions de dollars dans deux mines d’or en Grèce et une participation de 9,9% dans le groupe European Goldfields (détenant 95% d’Ellas Gold) qui exploite les gisements .”

    Pour être plus précis, début octobre 2011, le fonds souverain qatari a décidé d’investir 1,6 milliards de dollars (1,2 milliards d’euros – http://www.greeknewsonline.com/?p=17542 ). Aux participations citées, il a entre autres pris une “call option” pour acquérir jusqu’à 5% supplémentaires.

  2. Si l’on se réfère aux estimations..La GRECE est actuellement le pays -potentiellement le plus riche d’EUROPE depuis la découverte des ressources en GAZ et en pétrole de la zone CRETE-CHYPRE… Le qatar , l’UE, la TROIKA le savent très bien .Il suffit de pousser les grecs à bout pour en tirer un bon prix …

  3. La Grèce n’a besoin de personne et certainement pas du Qatar, c’est un pays qui regorge de richesses.

    “Le gaz naturel en mer pourrait changer le destin de la Grèce si les premières estimations qui révèlent 464 milliards d’euros de réserves de gaz sont confirmées, révèle une étude présentée au premier ministre, Antonis Samaras, et consultée par Reuters.”

    “Une autre étude publiée dans le Journal of Environmental Science and Engineering en juin dernier a estimé que la Grèce disposait de 4 Tcm de gaz et de 3 milliards de barils de pétrole brut. Tenant compte des économies sur les importations de pétrole (la Grèce dépense 5 % de son PIB en importations énergétiques), ces découvertes pourraient rembourser la dette du pays et permettre d’économiser des milliards d’euros par an.”

    http://www.euractiv.fr/autres/grece-assise-immense-reserve-gaz-mer-revele-etude-16699.html

  4. Hades a écrit le 3 février 2013 à 15 h 38 min

    A mon avis ce genre de chose est su depuis longtemps mais tu… l’oligarchie compte faire plonger la grèce pour privatiser ensuite et mettre la main la dessus un peu comme les CPF des banlieue qui foutent le bordel parrainé par les anciens pour chasser les français et mettre la main sur les commerce a petits prix
    A mon avis (qui n’engage que moi) la même chose aura lieu en Grece, augmentation de la violence (opérations stay behind possible, false flag) pour faire monter la pression et dissuader les investisseur, ce qui fera baisser le prix de l’offre et seulement ceux qui connaitront l’arrière coulisse profiteront des bonnes affaires dont ce gaz …
    La même chose passera en France, conflit, guerre, baisse des prix de l’offre (pour tout, patrimoine etc ) et rachat par les tireur de ficelle au meilleurs prix , une fois fait alors un joli tyran sortira d’une botte secrète de banquier ou autre philosophe qui libérera le pays mais le peuple se retrouvera locataire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>