Nos vies discount

Le discount, potentiel remède à la crise économique qui frappe le monde entier, étend un peu plus chaque jour son champ d’influence. De l’habillement au tourisme, de l’automobile à l’alimentaire, le low-cost touche tous les secteurs.

Inventé après la Seconde Guerre mondiale, en Allemagne, le discount est un avatar de la crise qui génère des dizaines de milliards de dollars. Ce road-movie, voyage de 8000 kilomètres, lève le voile sur ce nouveau modèle de consommation.

Car derrière ses promesses, le discount menace de déconstruire les modèles sociaux en place, d’appauvrir les salariés et de nourrir la crise.

Émission “Infrarouge” diffusée sur F2 le 29/01/2013

Commentaires (2)

  1. Bonjour,

    Ma belle soeur a travaille pour Quatar A.

    1000 USD / Mois (avec seulement 30% indexe sur l’inflation; qui pouvait atteindre plus de 10% en 1 an).

    Elle avait des “primes” de vol qui etaient assez faible vu les conditions de travail et de vie.

    Elle a du payer sa formation interne (2000 USD) qui n’etait rembourse que si l’employe(e) restait plus de 2 ans. Et elle devait payer 50 USD / mois pour son uniforme.

    Elle avait le droit de manger pour midi / diner un des repas servis aux passagers (si il en restait) et il lui etait facture.

    Elle devait nettoyer les toilettes ainsi que l’avion.

    De plus, etre en l’air sur de longues periodes cree des problemes de sante (-circulation sanguine, expositions aux rayons solaires, desinfecants pour eviter la propagation des maladies / parasites dans les avions/ entre pays…).

    De plus, elle ne savait jamais vraiment ou elle devait voyager … ni avec qui.

    Bref, elle a tenu un peu plus d’un an … mais a quel prix!

    De plus, les conditions sont si mauvaises que la rotation des employes est tres elevee (+30%) et Quatar fait appel a bcp de travailleurs / travailleuses des pays en voie de developement (les gens qui ont le choix ne travaillent pas dans cette boite…).

    Les plaisirs du capitalisme a outrance, pour une entreprise qui est pourtant “reputee” pour son luxe (ainsi que ses prix plutot prohibitifs pour la majorite des gens…).

    Yarr

  2. Sous-titrage : Eric, je veux bien aider à réviser (ça dépend un peu du sujet notez).

    Pas moyen de poster sur le fil de Surdose : 6 + 7 ne feraient plus 13 !!

    [Vous avez du courrier. - €ric]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>