Monarchies du Golfe : des amies qui nous veulent du mal ?

Les lunes de miel ne sont pas faites pour durer. Celle entre la France et le Qatar pas davantage que les autres. Pourtant, il y a quelques mois encore, rien ne parvenait à tempérer l’enthousiasme à l’égard de cette petite monarchie du golfe, véritable miraculée de la crise mondiale, capable d’investir dans le foot, les médias, le CAC 40, les musées, les banlieues françaises…bref capable de donner un peu d’air à une économie, la nôtre, à bout de souffle.

par Hervé Gardette- Du Grain à moudre – franceculture.fr – Via THEATRUM BELLI

Mais vous connaissez la fable, celle de la grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf.

Si le Qatar n’a pas encore implosé du fait de sa suffisance, disons que son image sur la scène internationale, et notamment française, cette image est sérieusement écornée.

Le Qatar est soupçonné de financer, plus ou moins directement, les jihadistes dans le nord du Mali. Accusation d’abord relayée par la presse, le Canard enchainé en tête, et désormais par certains élus.

Sans que pour l’instant les autorités ne communiquent officiellement sur le sujet. Accusations légitimes ou pas ?En tout cas, à force de vouloir être omniprésent, le Qatar a fini par se laisser prendre à son propre piège. A savoir : être vu partout, y compris là où on n’est pas sûr qu’il soit.

Il n’est pas dit que ce retour de bâton indispose son grand voisin, l’Arabie Saoudite.

Les 2 pays ont beau cohabiter au sein du Conseil de coopération du Golfe, ils sont aussi rivaux sur la scène diplomatique, chacun cherchant à s’imposer comme le leader de l’islam sunnite…quitte à frayer avec des organisations peu recommandables.

Quitte à utiliser la force si nécessaire pour mater les révoltes internes, comme le fit le régime saoudien lorsque commencèrent à poindre les révolutions arabes.

La France continue pourtant d’entretenir d’excellentes relations diplomatiques avec ces deux ‘’royaumes’’, adeptes du double jeu.

« Les monarchies du golfe sont-elles des amies qui nous veulent du mal ? »

 C’est notre sujet du jour.

Invité(s) :
Denis Bauchard, ancien diplomate, conseiller pour le Moyen-Orient à l’IFRI
Karim Sader, politologue et consultant, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique
Kamal Tarabey, éditorialiste et rédacteur en chef à Monte Carlo Doualiya

Via THEATRUM BELLI

Ce contenu a été publié dans Non classé par Monsieur X. Mettez-le en favori avec son permalien.

Commentaires (1)

  1. Et dire qu’avec le gaz de schiste, la France pourrait être le nouveau Qatar et retrouver son indépendance… A titre de comparaison selon des estimations, la France aurait 2,5 fois plus de réserves de pétrole de schiste que le Qatar n’en possède de brut.

    Si le gaz de schiste pollue, la pauvreté et l’asservissement nous tueront bien avant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>