Commentaires (10)

  1. La droite c’est l’esclavagisme. La gauche c’est la liberté.
    Vision manichéenne d’une gochiasse, c’est pitoyable.

    Malgré cela, ça mérite d’être écouté mais ça va à l’encontre du malthusianisme et son corollaire la décroissance.
    Et l’effort de la gratuité, donc l’égalitarisme, imposerait une hyper concentration de la population.

  2. Purée j’en ai marre d’écouter tous ces débiles, sérieux. Voilà. Ils participent du problème par la vanité voire la nullité de leur opposition.

  3. Je connais depuis un certain moment Paul Ariès, c’est un homme d’une intolérance remarquable. Il fait un tord considérable à certaines idées qu’il a repris à son compte. C’est plus que dommageable !

  4. Le modèle primal de la nature n’est pas la gratuité. C’est la domination, le vol, et le meurtre.
    En d’autres termes, la loi de la jungle…

  5. Je connais le don de soi religieux mais je pense que la gratuité n’existe pas.
    Le croire est naïf, c’est même et aussi de la fourberie intellectuelle.
    Ce qu’il faut et ce n’est pas évident, est de trouver à quel moment on paie.
    Dans un pays corrompu comme la France (20ème sur 180 env. chez Transparency inter, pensez donc !) donner des leçons gratuites sera toujours la norme internationale.
    Vauvenargues pensait que les lois souveraines dans la nature sont la subordination et la dépendance.
    C’est ce à quoi il faut veiller pour rester libre.

    Merci de votre attention, c’est gratuit.

  6. On peut recenser quelque trucs gratos

    Par exemple de trouver que telle personne est une perle, pour mieux l’enfiler, c’est assez courant et c’est gratos. Qui ne disait pas “madame, votre mari a de la chance” ?
    Autre exemple,le bénévolat, tout gratos pour qui sait l’organiser mais il faut un cortège de promesses sinon ça ne marche pas.
    Encore, un acheté et le troisième gratuit, mais au troisième seulement bien sur.
    L’insulte aussi, rien n’est plus gratuit. Les vanneurs, ceux qui disent avoir la parole mais qui l’on perdu depuis longtemps, se soulagent gratuitement de leur frustrations sur leur voisin, du tout gratos.
    Aussi, vous vous détendez quelque part, il y en a toujours un qui gratuitement vous rappelle à sa liberté, dans ce cas ses chaines sont gratuitement votre liberté.
    La France qui se lève tôt, bien dit, celle qui se lève tard est gratuitement humiliée, tout gratos.
    L’intérêt général aussi, aller faire la guerre par ex et dire que c’est pour votre bien, ça ne coûte pas cher à dire, mais à rembourser la chanson ne le dit pas, et ce gratuitement.
    La surenchère aussi est gratuite pour voler quelques idées ici et là, en les déclassant elles deviennent gratuites, comme la superbe l’est,
    Vous cramez une bagnole et vous gagnez une excursion dans les Alpes à dos de poney, allez comprendre.
    Vous faites un génocide, on vous juge, on vous loge, on vous nourrit et on se rappelle de vous longtemps et cela gratuitement,

    En cherchant un peu il y en a comme ça des caisses entières de trucs gratos..

  7. Petite blague XXXXXXXXXXXXXXXXXXX

    [La prochaine fois vous resterez à la porte de Fortune, tenez-le vous pour dit. - Janu$]

  8. C’est vicieux : selon qu’on le dise au singulier ou au pluriel, l’ordre change. Par contre, une faute pour tous les deux, avec un “-” manquant dans les deux cas ( Tenez-le-vous, Tenez-vous-le ).

    Comme quoi , le français est truffé de règles issues de la tradition et de la pratique.

    Avec “C kom sa é pa otremant“, la question grammaticale aurait été réglée :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>