Espagne : Une marée humaine défile contre l’austérité

Une marée humaine agitant des nuées de drapeaux rouges a défilé jeudi dans toute l’Espagne, des manifestations émaillées de violences à Barcelone, au soir d’une grève générale contre la réforme du travail et la politique d’austérité du gouvernement de droite.

Portant de petites pancartes où étaient dessinés des ciseaux, symbole des réductions budgétaires, au moins 100.000 manifestants ont parcouru les avenues du centre de Madrid. Les manifestants, évalués à 800.000 par les syndicats, défilaient aussi à Barcelone, la deuxième ville du pays, où des violences ont éclaté entre policiers et groupes de jeunes.

A la veille de l’annonce du budget 2012, marqué par une cure de rigueur sans précédent, des centaines de milliers de personnes ont manifesté à travers le pays, point d’orgue de l’exaspération sociale qui grandit sur fond de chômage galopant, de récession et de coupes sociales draconiennes.

[...]

Partout ailleurs, la mobilisation était forte, avec 50.000 personnes à La Corogne selon la police, 25.000 à Saint-Jacques de Compostelle selon les syndicats et entre 72.000 et 400.000 dans toute l’Andalousie, suivant les estimations.

Des incidents ont aussi éclaté à Madrid, Vitoria et Séville. Au total, 176 personnes ont été interpellées, 58 policiers et 46 manifestants ou grévistes ont été blessés, selon le ministère de l’Intérieur. [...]

La Nouvelle République

Commentaires (10)

  1. Bientôt ici.
    On a déjà les clopes qui vont augmenter, encore une initiative qui demande un courage inouï. Il n’a pas fini de se foutre de nous.
    Ne reste plus qu’à s’affranchir de l’addiction au pèse.

  2. Quelle réussite flagrante, cette Union Européenne… Y’a pas à dire. J’en reste comme deux ronds de flan tellement c’est efficace, protecteur et capable de créer une croissance qui durera mille ans.

    Comment ais-je pu voter NON à chaque fois qu’on m’en a donné l’ocasion? Heureusement que l’UMPS a ratifié dans mon dos. Sans çà, on serait dans une mouise.

  3. Peuvent toujours défiler et manifester à 100 000, même 1 million, ça ne sert absolument à rien.

    Il faut reprendre le pouvoir.

  4. Notre tour viendra après les élections!!

    Et la je nous prédis un avenir bien sombre!!

  5. Si ces 100 000 manifestants déferlaient dans les bureaux et les propriétés du pouvoir pour arrêter et juger leurs dirigeants au lieu de manifester pacifiquement, je pense que d’autres solutions que la rigueur seraient trouvées illico.
    De notre côté, nous aurions une campagne présidentielle un peu plus haut niveau avec de vraies propositions de changement motivées par la peur.
    Je pense que ça viendra un jour.

  6. L Espagne souffre d une absence totale d alternative politique
    entre la droite et la gauche c est blanc bonnet et bonnet blanc
    surtout le courant souverainiste y est totalement absent

    Ce pays tombera juste avant le notre

  7. @ Borowic

    Tout à fait Borowic comme chez nous l’alternance qui dure comme chez nous depuis quelques années de la gauche et la droite arrive avec son cortège de très gros problèmes que nous allons rencontrés très certainement après les élections!!

  8. Comme d’habitude, toujours trop tard ! Préparons-nous, c’est bientôt chez nous. Quand cela débutera en Italie, ça va faire mal car les italiens ont le sang chaud. Que feront les Français ? A voir !

  9. Chez nous ce sera bien plus grave, pensez aux 700 zones de non droit qui vont flamber lorsque le social sera coupe au minimum…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>